La République des Lettres Index du Forum
La République des Lettres
Forum de la guilde R.DL. Agride
 
La République des Lettres Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

Moi Aphrodite-ll

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La République des Lettres Index du Forum -> Séjour avec vue sur cour -> Recrutement [ouvert] -> Salle de torture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
boubou


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 6
Classe: Xélor

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 16:57 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Bonjour Mesdames, Messieurs de la Guilde "La République des Lettres". Moi c'est Aphodite-ll
Je suis une Xélette air lv 193 cela fait bientôt 5 ans que je joue a Dofus.

J'ai 16 ans et je suis Lycéen, et pour information je suis interne met j'essaie d'être connecté un maximum. C'est un vrai divertissement ! J'aime bien...on peut s'entraider entre nous rencontrer des personne que l'on ne connais pas qui pourra peut-être devenir nos amis.
Malgré mon nom sur dofus je suis un homme (Désolé pour les garçons qui ce feraient des illusions). J'ai déjà joué avec des adulte donc je ne suis pas un boulé ou trimard comme part chez moi Razz. Je suis en 2e PI (Production Graphique)

Avant de poster cette candidature j'ai fait plusieurs guilde ou j'ai vraiment été déçus, c'était chacun pour soit personne s'entraidait les sorties guilde se faisait avec des personne hors de la guilde, pas d'ambiance.
Sa va faire plusieurs semaines que je croises de plus en plus de monde de votre guilde. Quand je voie qui est dans votre guilde je me dit que elle ne peut que être superbe.

Dans une guilde ce que j'aime c'est l'ambiance (quand je suis chaud ce qui est souvent le cas je la met plutôt pas mal sa abusais) Je suis de nature généreuse met j'aime aidée met prochain.



Bon désoler si j'ai fait des faute je suis fâché contre la grammaire, mais je suis encore plus désolé d'avoir fait une si petite candidature.


Juste pour vous une photo pour vous Arrow




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Jan - 16:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Styxs
Dictateur en CDD

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 228
Localisation: Sur un champ de Bataille
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:10 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

J'ai pas fini la candid, trop de fautes.
Autant en canal ça me dérange pas de trop mais la sur 7 lignes sérieux....

Edit et puis l'ambiance au final , tu la connais pas  donc bon, du vent quoi.

A voir si les autres ont envie que tu réessaies mais moi ta candirature me plait pas !
_________________
Accro à la Kro et à la Kriek, j'ai la trique...
Car le svink favorise la grosse tize au Frosties


Revenir en haut
Skype
boubou


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 6
Classe: Xélor

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:13 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Sache que si je fait des fautes c'est pas parce que je le fait pour faire le con met parce que je suis dyslexique !

Revenir en haut
Styxs
Dictateur en CDD

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 228
Localisation: Sur un champ de Bataille
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:16 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

J'espère cependant elle est tout de même trop courte, et sans aucun style ( si tu n'as pas de style à proprement parlé , fais en une plus longue)
La dyslexie a cependant bon dos :

les mécanismes de compensation qui sont efficaces pour surmonter le trouble2.
De nombreuses études scientifiques ont permis d'identifier des facteurs génétiques impliqués dans l'étiologie de la dyslexie. Néanmoins, ce trouble de la lecture reste très dépendant de l'environnement socio-linguistique : en particulier, la dyslexie est d'autant moins handicapante que la langue est dite transparente et une prise en charge adaptée permet au dyslexique de poursuivre une scolarité normale. Pourtant, la notion de dyslexie de l'enfant reste toujours en débat. Si la grande majorité des scientifiques sont dans l'ensemble d'accord pour reconnaître son origine biologique, d'après certains spécialistes, en particulier en France, elle représenterait une médicalisation excessive de questions pédagogiques et psycho-sociales[réf. nécessaire].
Sommaire  [masquer
Critères diagnostics[modifier] Diagnostic différentiel[modifier]
L'identification des enfants dyslexiques repose depuis les années 1970 sur une définition négative. Il est estimé que relève de la dyslexie ce qui ne peut pas être expliqué par les causes suivantes [réf. souhaitée] : une scolarité irrégulière, une déficience sensorielle ou neurologique, une déficience intellectuelle (le niveau de lecture attendu est inférieur ou égal au niveau intellectuel) et un environnement socio-éducatif carencé. Dans ces derniers cas, il préférentiellement employé l'expression de retard d'acquisition du langage écrit.
La dyslexie est bien distinguée des problèmes proches pouvant gêner l'enfant scolarisé :
  • Les erreurs normales d'apprentissage (en France, deux trimestres de primaire sont recommandés par la Haute autorité de santé (HAS) avant d'explorer un trouble de lecture ; en situation normale, la lecture/écriture devient totalement fonctionnelle après deux ans de primaire) ;
  • les troubles du langage oral (dans ce cas, c'est le langage oral qui est affecté plus que sa transposition à l'écrit) ;
  • les syndromes d'hyperactivité / instabilité.
  • la phobie sociale.
  • Un dysfonctionnement auditif.

Il s'agit d'un trouble cognitif: une méthode d'apprentissage de la lecture ou un enseignant ne peuvent pas rendre un enfant dyslexique. D'autres affections qui entrainent un rapport anormal à la lecture sont exclues de l'acception courante de la notion de dyslexie. Par exemple, le cas de la dyspraxie.
Diagnostic positif[modifier]
Des difficultés sont observées lors de l'identification des mots (à ne pas confondre systématiquement avec l'oralisation, ou lecture à voix haute, qui est une activité de l'oral plus que de l'écrit) : [réf. souhaitée]
  • Des confusions phonétiques, auditives ou visuelles ;
  • des élisions, adjonctions ou inversions de lettres ;
  • une lenteur dans le traitement des éléments lus.

Deux types d'atteinte sont distingués :
  • La dyslexie dysphonétique (ou dyslexie phonologique, ou dyslexie profonde) est une difficulté/impossibilité à convertir les graphèmes en phonèmes (procédure d'assemblage déficiente) ;
  • la dyslexie dyséidétique (ou dyslexie lexicale, ou dyslexie de surface) est une difficulté à mémoriser la forme globale des mots (procédure d'adressage déficiente).

Pour parler de dyslexie, il faut qu'il y ait un retard d'au moins 18 mois entre l'âge réel et l'âge de lecture. C'est pour cela qu'une dyslexie ne peut, en théorie, être diagnostiquée qu'à partir du CE2. Toutefois, divers éléments prédictifs permettent de mettre en route dès la maternelle les traitements d'autant plus efficaces qu'ils sont employés plus précocement. Le diagnostic de dyslexie est parfois posé par un médecin (e.g. un neuropédiatre) suite au recueil de données cliniques auprès d'orthophonistes et de psychologues (spécialisés ou non en neuropsychologie) mais le plus souvent c'est l'orthophoniste qui pose le diagnostic à l'issue d'un bilan orthophonique complet. Les centres référents pour le diagnostic des troubles du langage et des apprentissages sont également adaptés pour poser un tel diagnostic.
Étiologie et domaines connexes[modifier]
Il existe plusieurs points de vue pour tenter d'expliquer l'apparition des troubles, où différentes causes (ou effets) sont identifiées en fonction des domaines de recherches.
Linguistique[modifier]
Le degré de sévérité de la dyslexie est fortement lié à la différence qu'il peut y avoir entre la forme écrite (le graphème) et la forme sonore (le phonème).
En effet, d'un point de vue linguistique, le problème auquel est confronté l'enfant dyslexique lors de son apprentissage de la lecture se situe au niveau de la capacité à transcoder les éléments du code écrit dans les éléments correspondants du code oral (transcription grapho-phonémique) ce qui explique que plus les règles de transcodage sont complexes (ce qui est le cas des langues dites opaques comme l'anglais) plus la tâche d'apprentissage sera délicate. En accord avec cette hypothèse, divers travaux ont démontré la plus grande fréquence du diagnostic de dyslexie dans les pays utilisant une langue transparente (comme l'italien, l'espagnol, ou encore l'allemand) et ceux utilisant une langue opaque (comme l'anglais). Le français occuperait à cet égard une position intermédiaire, liée à une forte opacité dans le sens oral écrit (par exemple prédire l'orthographe d'un mot se terminant par le son "o") alors que dans l'autre sens (prédire la prononciation d'une forme orthographique), il y a moins de variabilité, donc moins de difficultés (hormis les mots dits irréguliers comme femme, monsieur, fusil, baptême...). De tels mots irréguliers sont très rares (voire inexistants) en espagnol, par exemple, alors qu'ils sont très fréquents en anglais, où il existe par ailleurs une grande variabilité, dans l'autre sens, des règles de conversion grapho-phonémiques (par exemple le nombre important de prononciations de la désinence ough, qui, selon le mot dans lequel elle est utilisée, peut se prononcer de 4 ou 5 façons différentes).
De ce point de vue, la difficulté ne réside pas dans l'identification du signe, mais dans la nécessité d'intégrer une norme contenant des modes d'expressions potentiellement paradoxales. Divers travaux neuro-scientifiques récents tendent à prouver que le trouble fondamental, chez le dyslexique, siègerait de fait dans la capacité à intégrer sous une forme unique une information provenant de deux systèmes sensoriels distincts (visuel et auditif)3.
Pédagogie[modifier]
Il a été parfois avancé que certaines méthodes pédagogiques pourraient être à l'origine du trouble, ou plutôt aujourd'hui qu'elles le mettraient en évidence. C'est une accusation qui a par exemple souvent été proférée à l'encontre de la « méthode globale » et de la méthode « semi-globale » qui auraient eu pour effet d'amplifier les difficultés d'apprentissage de la lecture et de l'écriture pour les dyslexiques.
Aucune étude n'a mis en évidence un lien de causalité entre la méthode pédagogique utilisée et des troubles liés à la dyslexie (et la méthode véritablement globale n'a en fait jamais été employée qu'à titre expérimental). Cependant certains instituteurs déclarent que la méthode globale provoquerait de « fausses dyslexies » 4. En France, la méthode globale est explicitement désapprouvée, au profit de la méthode syllabique depuis les programmes de 2002 de l'Éducation nationale. Les cliniciens, pour leur part, remarquent qu'une méthode globale pourrait masquer une dyslexie (si par exemple l'enfant mémorise la forme globale des mots, sans pour autant avoir appris à décoder les syllabes), et contribuerait ainsi à en retarder le diagnostic, ce qui peut être préjudiciable à la remédiation.
Génétique[modifier]
Le fait que 70% des dyslexiques aient des antécédents familiaux5, ainsi que le fait que la dyslexie touche majoritairement des garçons (trois fois plus que de filles)6, et le fait que la dyslexie se retrouve davantage chez les gauchers, peuvent laisser penser qu'il s'agirait d'une résultante génétique.
Plusieurs équipes scientifiques ont affirmé avoir découvert le gène de la dyslexie. Leurs résultats se contredisent puisqu'il s'agit de gènes différents (quatre en 2006), mais ils convergent puisque ces gènes sont tous impliqués dans un même mécanisme : la migration neuronale7.
Un projet de recherche a été lancé en septembre 2006 pour trouver des réponses sur ce sujet. Les participants sont l'INSERM le CNRS et l'institut Pasteur. Nommé Genedys, il fait partie du projet à l'échelle européenne Neurodys8.
Neurologie[modifier]
Un lien avec la latéralisation cérébrale, a été suspecté de longue date9 et plus récemment mis en évidence grâce à l'électroencéphalogramme : dans une activité de langage, et par rapport à la norme, les dyslexiques ont de façon quasi systématique une activité réduite du lobe pariétal gauche et une activité plus importante du lobe droit10. Le fait que l'hémisphère gauche soit réputé spécialisé dans le langage, et que la dyslexie soit considérée comme une pathologie du langage avant d'être une anomalie de la lecture, sont deux arguments en faveur d'une interprétation en termes de mauvaise latéralisation du cerveau. Mais la notion de dominance cérébrale anormale ou atypique est généralement considérée comme insuffisante pour rendre compte de tous les troubles rencontrés chez le dyslexique.
Sans que cela permette de dire si le trouble est d'origine neurologique, l'effet neuronal de la dyslexie est clairement affirmé par les spécialistes11,12. À cet égard, les travaux pionniers de Galaburda et collaborateurs, aux États-Unis, ont été les premiers à mettre l'accent sur une anomalie potentielle de la maturation neuronale, plus particulièrement un trouble des étapes précoces de la maturation du cerveau que sont la migration neuronale et la croissance axonale13. Par la suite, de nombreuses études utilisant diverses méthodes d'imagerie du cerveau ont permis de mettre en évidence in vivo des particularités tant fonctionnelles que morphologiques du cerveau des sujets dyslexiques. Toutefois, il n'est souvent pas possible de déterminer si les anomalies constatées sont la cause ou la conséquence du trouble d'apprentissage. A cet égard, les études les plus convaincantes, parmi la littérature récente, sont celles qui démontrent l'effet normalisant sur les anomalies neuronales de méthodes de travail comportementales (comme l'orthophonie, la méthode FastForWord et la sémiophonie), montrant en particulier que certaines d'entre elles ont des effets visibles sur les problèmes de connexion neuronale des enfants14. voir également : 15 Une autre approche potentiellement explicative est celle consistant à rechercher ces anomalies chez des enfants avant même l'apprentissage de la lecture, en comparant par exemple des enfants génétiquement à risque de dyslexie (par la présence de cas dans leur famille) à ceux n'en possédant pas16.
Les chercheurs en sciences cognitives tentent souvent d'associer la dyslexie aux perturbations dans les domaines suivants :
  • la conscience phonologique : capacité à porter attention et à manipuler les sons qui composent les mots ;
  • l'analyse séquentielle : méthodologie mathématique et statistique permettant de déterminer l'organisation temporelle de phénomènes ou d'évènements, et d'objectiver des séries constantes d'arrivée de ces phénomènes ;
  • la discrimination visuelle ou auditive : aptitude à percevoir une différence entre deux stimuli visuels ou sonores présentés successivement ;
  • la latéralisation : processus au cours duquel les hémisphères du cerveau se spécialisent durant la petite enfance. Il détermine une latéralité droite (pour les droitiers) ou gauche (pour les gauchers) ;
  • la mémorisation ;
  • l'orientation dans le temps ou l'espace.

Le laboratoire de psychologie et neurocognition de Grenoble, en ([France]], (Dr. Sylviane Valdois) propose en 2007 d'explorer en parallèle de la piste phonologique une « hypothèse complémentaire selon laquelle un bon nombre des dyslexies seraient dues à des troubles d'ordre visuel17. » L'hypothèse émise est que les personnes qui seraient touchées par cette forme de dyslexie n'auraient pas la faculté d'identifier simultanément le même nombre de lettres que les personnes non atteintes.
Psychologie[modifier]
La psychanalyse (et certaines psychologies cliniques qui s'en inspirent) proposent d'autres voies de compréhension liées à l'affect. Françoise Dolto rapporte un exemple de dyslexie acquise collective lors de l'évacuation des jeunes parisiens, loin de la capitale, avec leurs institutrices. L'explication proposée plus tard par Guy Rosolato ou Gérard Haddad sera une difficulté dans la structuration psychique et en particulier dans les images d'identification parentales. Celle-ci exprimerait un dysfonctionnement entre identité sexuelle, organisation de la personnalité et signifiants symboliques18.
Selon cette approche, le symbole demanderait, pour être facilement assimilé, d'avoir une construction psychologique proche de celle qui l'a engendré. Il serait lié à une représentation subjective du monde en général, et donc du schéma familial constitutif en particulier. Toutefois, la grande majorité des chercheurs sont d'accord pour reconnaître que ce type de mécanisme à l'origine de troubles de la lecture est véritablement exceptionnel, et que rien n'indique que la nature de la difficulté observée puisse ressembler à une dyslexie habituelle. Du reste, la récupération brutale, "quasi-miraculeuse" des facultés de lecture lors de troubles psycho-affectifs, les distingue bien d'une vraie dyslexie qui ne peut s'améliorer que sous l'effet d'une rééducation souvent longue de plusieurs années.
Désorientation[modifier]
C'est une expression subjective de Ronald Dell Davis, auteur d'une méthode de correction de la dyslexie. Il explique la dyslexie par la désorientation que créent les symboles (mots) dépourvus de représentation mentale (voir pensée visuelle). Ces périodes de désorientation sont caractérisées par une impression « d'avoir le mal de mer » (impression de bouger). La personne peut, à la limite, avoir des nausées ce qui va l'inciter à bouger (se lever, taper du pied, etc.) pour « contrer » l'effet désagréable. Cette problématique aurait pour cause une méthode de résolution de problème qui consisterait en : « Essayer de regarder » ce qui cause problème (en l'occurrence le mot) sous tous ses angles. Cette technique fonctionne très bien avec les objets mais s'avère inefficace avec les symboles. Ce qui altère les repères du rapport à soi, à l'autre, au temps et à l'espace. La dyslexie en serait un effet, au même titre que l'hyperactivité et les autres « dys- » (dysgraphie, dyscalculie, etc.)19.
Pronostic[modifier]
L'évolution des troubles du langage écrit dépend de plusieurs facteurs qui varient en fonction des enfants concernés et selon le type de dyslexie ou dysorthographie, l'intensité des troubles, la précocité du dépistage, la régularité et l'intensité de la rééducation qui peut durer plusieurs années, les soutiens visant la motivation et la réparation des vécus d'échec. Dans de bonnes conditions de traitement, d'environnement et de soutien, les troubles dyslexiques et dysorthographiques s'atténuent et peuvent pratiquement disparaître s'ils sont d'intensité légère. Dans les cas sévères, il restera toujours une faiblesse à l'écrit, mais le rendement sera considérablement amélioré et moins pénalisant, permettant l'accès à des études supérieures et à des informations intéressantes.


Moi je ne vois là que de grosses fautes d'orthographe et de grammaire que je mettrais plus sur le compte de l'inattention que sur la dyslexie ...
_________________
Accro à la Kro et à la Kriek, j'ai la trique...
Car le svink favorise la grosse tize au Frosties


Revenir en haut
Skype
Gang


Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2011
Messages: 6
Localisation: Brakmar
Classe: Enutrof

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:18 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

J'aurais bien aimé que tu nous parle un peu plus de ton parcours IG, tes anciennes guildes, tes occupations sur le jeu, tes mules ou métiers éventuels




Edit: et on voit pas la photo à la fin :')


Revenir en haut
boubou


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 6
Classe: Xélor

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:22 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Je sais met bon déjà si tu sais le temps que sa ma pris pour écrire celle là ... J'ai qu'un bras et le gauche (je suis droitier)

Revenir en haut
boubou


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 6
Classe: Xélor

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:23 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Et désolé pour la photo j'arrive pas a la mettre :'(

Revenir en haut
Styxs
Dictateur en CDD

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 228
Localisation: Sur un champ de Bataille
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:26 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

na rien.
Contre perso.
_________________
Accro à la Kro et à la Kriek, j'ai la trique...
Car le svink favorise la grosse tize au Frosties


Revenir en haut
Skype
boubou


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 6
Classe: Xélor

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:29 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Alors je pense avoir compris je suis refusé ou contre comme vous dite

Revenir en haut
Styxs
Dictateur en CDD

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2009
Messages: 228
Localisation: Sur un champ de Bataille
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:32 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

non je suis pas decisionnaire ici c'est tout le monde qui compte ^^
_________________
Accro à la Kro et à la Kriek, j'ai la trique...
Car le svink favorise la grosse tize au Frosties


Revenir en haut
Skype
boubou


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2012
Messages: 6
Classe: Xélor

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 17:37 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Bon alors j'espère avoir ma chance et si vous me m’accepte parmi vous, vous ne le regretterez pas Okay

Revenir en haut
Xelooroxx
RDL

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2011
Messages: 5
Localisation: Bordeaux
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Classe: Xelor

MessagePosté le: Mer 4 Jan - 22:48 (2012)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll Répondre en citant

Pour moi c'est simple, mal grès son fort âge, notre meneuse (ou plutôt Bras Droit j’avais oublié xD) à tout récapituler. Certes dyslexique, mais sa ne pardonne pas ta courte candidature, tu aurais pu étoffer tout sa ! niveau orthographe je suis pas le boss non plus, nôtre chère Styxs me reprend pas mal de fois. Refait une candidature, du moins édite la et étoffe moi tout sa l'ami, Kiss and Peace !

Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:03 (2018)    Sujet du message: Moi Aphrodite-ll

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La République des Lettres Index du Forum -> Séjour avec vue sur cour -> Recrutement [ouvert] -> Salle de torture Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom